22/04/13 Aggiornato il:

Marcos Rodrigo, 1957 ~ Impressionist Figurative painter



Né en Vieille Castille en 1957, accueilli en France en 1961, dans un merveilleux petit village Lotois, je dépense mon enfance parmi les vieilles pierres et les odeurs de campagne. Initié par mon père, j'apprends à tailler le bois et la pierre. Ma mère et mes deux grandes soeurs soignent avec tendresse écorchures et coups sur les doigts. Avec bouts de laines multicolores et jolis tissus achetés au marché elles donnent forme aux vêtements que j'invente sur mes "cahiers de brouillons".
Pensionnaire dès ma dixième année dans le collège d'un bourg voisin, j'apprends la solitude et la promiscuité. Sur mes premiers Cansons, je dessine les bâtisses de mon village; faites de roche et de terre rouge, elles se transformeront en terrain de jeu dès la fin de la semaine. Passionné de lecture et d'arts visuels, l'envie de créer s'affirme. Nous sommes en hiver 1979, j'estompe avec les doigts les traits d'un visage. Mon premier portrait est celui d'une dame.
Jeune adulte, je découvre la peinture des maîtres en visitant nombre de nos plus beaux musées et galeries d'Europe. Beauté des madones italiennes, atmosphères impressionnistes de l'Ecole de Paris, subtiles compositions des maîtres espagnols, et enfin force et sensualité des expressionnistes germaniques me subjuguent.
Début des années 90, au retour d'un voyage, la tête plein de couleurs, je réalise mes premières huiles sur toile.